Bitcoin explained – How do cryptocurrencies work? (BBC News) – French subtitles


Lorsque l’on souhaite acheter quelque chose habituellement, en utilisant une carte bancaire classique, les choses se passent ainsi : je donne les détails de ma carte au magasin, le magasin demande à ma banque si je détiens les fonds. Ma banque vérifie ses registres pour s’assurer que j’ai suffisamment d’argent sur mon compte. Si c’est le cas, elle le fait savoir au magasin. Elle modifie ses comptes pour matérialiser le transfert de fonds entre mon compte et celui du magasin et elle garde une partie pour ses loyaux services. Maintenant, si vous souhaitez retirer la banque de ce système, à qui confieriez-vous la tâche de maintenir ces registres sans les modifier ni tricher d’aucune manière ? Je ne vous ferais pas confiance. Je ne te ferais pas confiance non plus. En fait, je ne ferais confiance à personne en particulier. Mais je pourrais être prêt à faire confiance à tout le monde. L’idée, c’est qu’il n’existe aucun registre central des transactions. En revanche, de nombreuses copies de ce registre sont distribuées autour du monde ; Tous les détenteurs de chaque copie inscrivent chaque transaction. Donc, pour acheter quelque chose avec des cryptomonnaies, Je donne mes informations au magasin, le magasin demande à tous les participants si j’ai suffisamment d’argent, Les participants vérifient tous leur registre, pour vérifier que j’ai bien le compte. Si c’est le cas, ils en informent le magasin et mettent tous à jour leur registre pour matérialiser le transfert des fonds. Donc il n’est pas possible qu’une transaction frauduleuse parvienne à s’infiltrer – Si j’essaie d’altérer un registre, il ne correspondra pas à tous les autres et sera rejeté. Ah, et l’un d’entre eux se verra attribuer une récompense sous la forme d’une unité de cryptomonnaie créée pour l’occasion. Voilà comment les cryptomonnaies fonctionnent. Et rappelez-vous, tous ces participants, tous ces registres, Ce ne sont pas vraiment des gens, ce sont des ordinateurs. Beaucoup d’ordinateurs.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *